sureau6

Les petits plaisirs du printemps, ce sont notamment les premières cueillettes. Le potager ne donne pas encore beaucoup, on y trouve de la rhubarbe, les premières salades, les radis, les fèves chez les jardiniers avertis (... donc pas chez nous), mais on peut aussi profiter des trésors que l'on trouve dans les haies, fleurs d'accacia ou de sureau, jeunes pousses de prunelles etc ...

sureau3

Nous avons la chance d'avoir beaucoup de haies autour de chez nous, nous n'avons donc pas à aller bien loin pour faire nos cueillettes.

sureau4

Nous avons expérimenté plusieurs recettes réalisées à partir de fleurs de sureau et nous sommes particulièrement satisfaits de ce que nous avons déjà pu goûter. Ces fleurs ont un parfum caractéristique, on le sent dès que l'on s'approche des arbres en fleurs, qui me rappelle à chaque fois les beignets de fleurs de sureau que nous faisait notre voisine lorsque j'étais enfant.

Nous n'avons pas encore fait de beignets, par contre, nous avons testé le sucre et le sirop de fleurs de sureau.

sureau1

Le sirop est parfait, acidulé et fleuri, le goût est léger. Simplement allongé avec de l'eau, cela fait une boisson très désaltérante, les enfants aiment beaucoup. Nous, les parents, préfèrons l'utiliser pour en faire un  Kir original : un trait de sirop et du vin blanc sec bien frais, c'est top à l'apéro. Nous avons utilisé la recette de "Chef Simon" pour faire le sirop, elle nous convient bien : un petit clic par ici pour accéder à la recette.

 

sureau10

sureau11

Le sucre est réalisé en mixant 40g de fleurs (sans tiges vertes) avec 300g de sucre de canne blond jusqu'à obtention d'une pâte, qui est ensuite étalée dans un plat et mise à sécher à l'air (j'ai couvert avec une mousseline pour éviter que les mouches et autres petites bêtes ne viennent s'en régaler) pendant 2 jours. Le goût des fleurs est très présent dans le sucre aux fleurs de sureau, il faut donc l'apprécier, ce qui est mon cas, mais pas celui des enfants. Il est parfait pour sucrer des yaourts, on peut le rajouter dans des gâteaux, ou simplement s'en servir pour saupoudrer des pâtisseries.

sureau12

sureau15

J'en rajoute parfois dans la vinaigrette, pour l'adoucir et lui apporter un goût légèrement fleuri, en attendant que notre vinaigre surard soit prêt. Ce vinaigre, réalisé à partir de vinaigre de cidre, consiste simplement à y faire macérer pendant deux semaines quelques corymbes de fleur (3 pour 1 demi-litre de vinaigre). On le consomme en assaisonnement après l'avoir filtré et stocké en bouteille.

sureau8

Pour finir, notre pétillant de sureau est en cours de préparation. Il est réalisé par macération de fleurs et de rondelles de citron dans de l'eau à laquelle on a ajouté du sucre. Au bout de quelques jours, une fermentation se produit, et on peut le mettre en bouteille au bout d'une semaine environ. Il faut ensuite attendre un mois avant de le consommer. Suspense donc, on ne sait pas du tout ce que ça va donner !

Les recettes du pétillant, du vinaigre et du sucre sont tirées du superbe livre de Linda Louis "L'appel gourmand de la forêt". Il contient plein d'autres recettes que l'on a hâte de tester.

sureau16