Les Loulous de Lou

31 mai 2017

Autour du sureau

sureau6

Les petits plaisirs du printemps, ce sont notamment les premières cueillettes. Le potager ne donne pas encore beaucoup, on y trouve de la rhubarbe, les premières salades, les radis, les fèves chez les jardiniers avertis (... donc pas chez nous), mais on peut aussi profiter des trésors que l'on trouve dans les haies, fleurs d'accacia ou de sureau, jeunes pousses de prunelles etc ...

sureau3

Nous avons la chance d'avoir beaucoup de haies autour de chez nous, nous n'avons donc pas à aller bien loin pour faire nos cueillettes.

sureau4

Nous avons expérimenté plusieurs recettes réalisées à partir de fleurs de sureau et nous sommes particulièrement satisfaits de ce que nous avons déjà pu goûter. Ces fleurs ont un parfum caractéristique, on le sent dès que l'on s'approche des arbres en fleurs, qui me rappelle à chaque fois les beignets de fleurs de sureau que nous faisait notre voisine lorsque j'étais enfant.

Nous n'avons pas encore fait de beignets, par contre, nous avons testé le sucre et le sirop de fleurs de sureau.

sureau1

Le sirop est parfait, acidulé et fleuri, le goût est léger. Simplement allongé avec de l'eau, cela fait une boisson très désaltérante, les enfants aiment beaucoup. Nous, les parents, préfèrons l'utiliser pour en faire un  Kir original : un trait de sirop et du vin blanc sec bien frais, c'est top à l'apéro. Nous avons utilisé la recette de "Chef Simon" pour faire le sirop, elle nous convient bien : un petit clic par ici pour accéder à la recette.

 

sureau10

sureau11

Le sucre est réalisé en mixant 40g de fleurs (sans tiges vertes) avec 300g de sucre de canne blond jusqu'à obtention d'une pâte, qui est ensuite étalée dans un plat et mise à sécher à l'air (j'ai couvert avec une mousseline pour éviter que les mouches et autres petites bêtes ne viennent s'en régaler) pendant 2 jours. Le goût des fleurs est très présent dans le sucre aux fleurs de sureau, il faut donc l'apprécier, ce qui est mon cas, mais pas celui des enfants. Il est parfait pour sucrer des yaourts, on peut le rajouter dans des gâteaux, ou simplement s'en servir pour saupoudrer des pâtisseries.

sureau12

sureau15

J'en rajoute parfois dans la vinaigrette, pour l'adoucir et lui apporter un goût légèrement fleuri, en attendant que notre vinaigre surard soit prêt. Ce vinaigre, réalisé à partir de vinaigre de cidre, consiste simplement à y faire macérer pendant deux semaines quelques corymbes de fleur (3 pour 1 demi-litre de vinaigre). On le consomme en assaisonnement après l'avoir filtré et stocké en bouteille.

sureau8

Pour finir, notre pétillant de sureau est en cours de préparation. Il est réalisé par macération de fleurs et de rondelles de citron dans de l'eau à laquelle on a ajouté du sucre. Au bout de quelques jours, une fermentation se produit, et on peut le mettre en bouteille au bout d'une semaine environ. Il faut ensuite attendre un mois avant de le consommer. Suspense donc, on ne sait pas du tout ce que ça va donner !

Les recettes du pétillant, du vinaigre et du sucre sont tirées du superbe livre de Linda Louis "L'appel gourmand de la forêt". Il contient plein d'autres recettes que l'on a hâte de tester.

sureau16

 

 

 

Posté par Anne-Gabrielle à 13:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


06 mai 2017

Qu'est-ce qu'on mange - #le pain

 

pain3

Pain blanc, pain aux céréales et pain de mie de notre fabrication

Depuis un moment déjà, nous faisons notre pain nous même. Pour subvenir à nos besoins, il nous faut 2 pains et un pain de mie (les enfants le préfèrent au pain classique) par semaine. Ca fait une grosse production à assurer, en gros, tous les samedi, on fait du pain. Le travail nous est facilité d'une part parce que nous utilisons un robot (thermomix) pour le pétrissage, et d'autre part parce que la cuisson est faite en cocotte (sauf pour le pain de mie, que l'on cuit dans un moule à cake), qui assure un pain aéré et avec une belle croûte pas trop dure.

Pour le temps, et bien il faut prévoir la demi-journée : le pétrissage et le façonnage de 3 pains prennent environ 45mn, il faut ensuite avoir 2h30 devant soit pour les 2 levées (pendant lesquelles on peut bien sûr faire autre chose, la sieste ou lire un bon bouquin par exemple !), puis 50 à 55mn pour la cuisson des pains classiques, je les fais par deux et j'enfourne les deux cocottes en même temps(on peut reprendre le bouquin), et encore 40mn de cuisson pour le pain de mie sachant qu'il faut attendre un peu avant de l'enfourner que la température du four redescende à 180°C (allez, un dernier chapitre).

 

pain4

Du travail, oui, mais on apprécie d'autant en le mangeant !

pain5

Pas facile de croquer dans sa tartine quand on n'a plus d'incisives !

 

On partage ici avec vous nos recettes préférées ...

 

Pain blanc

Préparation : 4 mn pour le pétrissage au robot, 1h30 + 1h pour la levée

Cuisson : 45mn + 5 à 10mn à 240°C (démarrage de la cuisson à four froid)

 

500g de farine T55

7,5ml de levure déshydratée en granulés

30cl d'eau (+ quelques cl pour la cocotte)

15g de sel

Une cocotte avec couvercle passant au four (fonte, tôle émaillée ...)

 

pain1

Les ingrédients pour faire du pain

Préparer la cocotte : mettre un fond d'eau dans la cocotte, faire bouillir, vider l'eau et essuyer la cocotte. Placer un papier cuisson découpé à la dimension dans le fond de la cocotte. Huiler le papier ainsi que les parois de la cocotte.

Mettre les 30cl d'eau et la levure dans le bol du thermomix. Programmer 2mn30/37°C/vitesse 2,5. Ajouter la farine et le sel et pétrir pendant environ 1mn30 sur la fonction épis. 

Déposer la pâte dans la cocotte (sur le papier cuisson huilé), fermer le couvercle et faire lever à température ambiante (éviter les courants d'air) pendant environ 1h30.

pain

La pâte lève dans la cocotte

Une fois la pâte levée, la sortir de la cocotte, la dégazer (on la dégonfle en appuyant dessus) sans trop la travailler, façonner à nouveau la pâte en boule, la déposer dans la cocotte (sur le papier cuisson) et faire des stries sur le dessus avec un couteau, fermer le couvercle. Laisser à nouveau lever, environ 1h.

pain2

Les pains sont prêts à enfourner

Régler le four sur 240°C, enfourner la cocotte avec le couvercle, à four froid et cuire pendant 45mn. Oter le couvercle et remettre au four pour 5 à 10mn pour faire dorer la croûte. Démouler et poser sur une grille aussitôt sorti du four.

Variantes : à la place de la farine T55, on peut utiliser une farine semi-complète (T80) ou une farine composé d'un mélange céréales+graines (achetée toute prête, ou en faisant le mélange soit même avec différentes farines : blé, sarrasin, épeautre, seigle + graines de lin, tournesol, sarrasin ...). On peut également faire un pain au noix : avec de la farine T80, quelques cerneaux de noix et une cuiller à soupe de miel ajoutés en même temps que la farine dans le robot.

La recette à télécharger en pdf, c'est par ici : Le_pain_blanc_des_Loulous

 

Pain de mie

Préparation : 4 mn pour le pétrissage au robot, 1h + 1h pour la levée

Cuisson : 30mn à 40mn à 180°C (dans le four préchauffé)

 

400g de farine T55

5ml de levure déshydratée en granulés

30g de beurre fondu

15g de sucre

1 càc de sel

80ml de lait

160ml d'eau

Un moule à cake beurré

 

Mettre dans le robot l'eau, le lait et la levure. Programmer 2mn30/37°C/vitesse 2,5. Ajouter la farine, le sucre, le beurre et le sel et pétrir pendant environ 1mn30 sur la fonction épis. Laisser la pâte lever à température ambiante pendant environ 1h (1h30 si nécessaire), dans le bol du robot ou dans un saladier. Dégazer la pâte, la façonner et la mettre dans le moule à cake beurré. Laisser lever à nouveau 1h. Préchauffer le four à 180°C. Enfourner le pain pendant 30 à 40 mn (surveiller pour que la croûte soit bien dorée, mais pas trop foncée non plus). Démouler sur une grille et laisser refroidir.

La recette à télécharger en pdf, c'est par ici : Le_pain_de_mie_des_Loulous

Pour la conservation des pains, nous les tranchons et nous les stockons au congélateur. On prélève les tranches au fur et à mesure des besoins, pas de gâchis !

En ce qui concerne les ingrédients, nous utilisons de la farine et de la levure bio, et du sel de Guérande. J'ai en projet un petit topo sur le sel de Guérande, à suivre donc ... et en projet aussi, l'utilisation de levain à la place de la levure, je vous en dirai plus quand ce sera au point.

Bilan déchet : Le pot de levure en métal (recyclable) au bout de 16 pains, l'emballage du beurre au bout de 8 pains de mie - la farine, le sel, le sucre sont achetés en vrac dans des bocaux ou emballages réutilisables, nous cherchons notre lait à la ferme.

 

Posté par Anne-Gabrielle à 23:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 mai 2017

Les courses en mode zéro déchet

Pour réduire sa production de déchets, en particulier ceux issus des emballages, la meilleure solution est d'acheter ses produits en vrac. Pour cela, il faut s'équiper de différents contenants : sacs à vrac de différentes tailles, bocaux, boîtes hermétiques en verre (ou en plastique, c'est plus léger ... mais c'est du plastique), wraps en tissu imbibés de cire d'abeille (bees wraps), etc ... et bien sûr, penser à les emmener avec soi, ce qui demande un peu d'organisation !

 

coursesZD

coursesZD3

coursesZD4

coursesZD5

Une fois encore, on trouve pléthore d'astuces et conseils sur le sujet sur internet. Dans ce post, nous partageons avec vous les solutions que nous avons adoptées, mais il y a bien sûr d'autres possibilités.

course ZD légende

Les sacs à vrac :

Nos sacs à vrac sont faits maison, dans du tissu à rideaux très léger (il faut y penser car souvent dans les magasins de fournitures en vrac, la pesée se fait en caisse et il n'est pas toujours possible de déduire le poids du sac), avec une cordelette pour les fermer et éviter de semer leur contenu dans le transport des courses.  On en trouve des tout- faits dans les magasins bio. J'ai aussi confectionné des sacs un peu plus grands, plus pratiques pour certains fruits et légumes, dont je connais le poids qui peut être déduit de la pesée en caisse. Nous lavons régulièrement nos sacs à la machine, pour être sûrs qu'il n'y ait pas de risque pour les aliments qu'ils sont destinés à contenir, il est donc nécessaire d'en avoir un petit stock, pour faciliter le roulement.

Les bocaux :

Pratiques pour le vrac que l'on ne peut pas mettre en sacs : la farine, le café moulu, le sel etc ...

Nous avons étiqueté nos bocaux pour indiquer leur poids et nous nous sommes mis d'accord avec le magasin auprès duquel nous nous fournissons pour que leur poids soit déduit à la caisse. Je vous avoue que cela n'a posé aucun problème, même si à priori, j'appréhendais d'en faire la demande, de peur que cela rende le passage en caisse plus compliqué. Le caissier est tout de même obligé de faire un calcul pour déduire le poids, de mettre sa caisse dans un mode de fonctionnement différent etc ... c'est un peu plus long que la simple pesée d'un produit dans un sac en papier jetable, mais il s'y prête bien volontiers.

Les wraps de tissu enduits de cire d'abeille :

Les bees wraps sont LA solution que l'on cherchait pour supprimer le film étirable et le papier alu ! On a trouvé les explications pour les faire sur le site Fabriqué en utopie et sur le blog Mum à contre-courant. On peut aussi les acheter tout-faits. Je vous mets le lien d'une petite vidéo de démonstration de l'utilisation des wraps. Ils nous servent à emballer les aliments frais comme la charcuterie, le fromage ... L'avantage de ces wraps est que grâce à la cire, ils conservent la forme qu'on leur donne autour de l'aliment qu'on emballe. On peut aussi les utiliser pour couvrir des saladiers, des bols ... par contre, ils ne passent pas au four micro-onde, mais peut-être peut-on juste se passer du micro-onde ?

L'important, c'est de bien les laver après chaque usage, à l'eau froide et au liquide vaisselle, on frotte bien (avec un tawashi :)) ) et on les laisse sécher avant de les ranger pour le prochain usage. Il faut aussi  les ré-enduire de cire régulièrement, car ils s'usent au fur et à mesure de leur utilisation (la cire s'en va).

Le sac à saucisson :

Pour finir, notre petit emballage "maison" : nous , on aime le saucisson, surtout celui de notre charcutier préféré, et le chorizo, du même charcutier. Pour éviter le papier dont il se sert pour les emballer, j'ai confectionné des sac tubulaires, juste adaptés à la taille des saucissons. Ils nous servent au transport et à la conservation, les saucissons peuvent "respirer" et sécher à l'air, tout en étant protégés.

Et vous, quelles solutions avez-vous adopté pour réduire vos déchets d'emballages ?

Posté par Anne-Gabrielle à 20:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 avril 2017

Une petite douceur de printemps ...

... mais réveillée par le peps de la rhubarbe, on s'est régalé hier d'un clafoutis à la rhubarbe du jardin.

Munkee_0425204512

Les gourmands sont passés par là, le plat a été vidé très vite !

Munkee_0425204828

Super léger sur le dessus, tendre et moelleux au milieu et acidulé juste comme il faut, chez nous, (presque) tout le monde l'adore (à l'exception de Bleuenn, pas trop dessert cette demoiselle).

Et comme on aime, on partage !

 

***

Clafoutis à la rhubarbe

***

 Ingrédients pour 6 personnes :

500g de rhubarbe coupée en cubes

2 oeufs + 2 jaunes

130g à 150g de sucre en poudre (on utilise du sucre de canne blond bio)

250g de crème fraîche

60g de maïzena

20cl de lait

Préchauffer le four à 180°C (th 6).

Mélanger les oeufs et les jaunes dans un saladier avec le sucre et fouetter au fouet électrique, le mélange doit gonfler et blanchir. Incorporer la crème fraîche. Dans un bol, diluer la maïzena en versant progressivement le lait dessus, ajouter au mélange oeuf-sucre-crème. Disposer la rhubarbe dans un plat à four, verser la préparation dessus et enfourner pour environ 40 mn. Laisser refroidir et saupoudrer de sucre glace (c'est aussi très bon tiède). Savourer !

Cette recette est aussi très bonne avec d'autres fruits : on l'a essayée avec des cerises-griottes, des mirabelles et des framboises, à adapter selon la saison !

 

 

Posté par Anne-Gabrielle à 21:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 avril 2017

Joyeuses Pâques !

Petite déco facile pour notre arbre de Pâques : des oeufs peints (ceux que je vous avais déjà montré ici), des oeufs en collage de papier sur du fil de fer (ça c'est ma "spécialité") et des poulettes en origami, le tout dans des papiers noir et blanc rehaussés de touches de rose et de jaune.

paques 2017 6

paques 2017 8

paques 2017 2

Paques 2017

paques 2017 5

paques 2017 4

paques 2017 7

Le modèle de pliage et les papiers proviennent de ce livre :

 paques 2017 9

 

Les touches de couleurs en rose et jaune sont réalisées avec des feutres Posca.

Et chez vous, elle est comment votre déco de Pâques ?

 

Posté par Anne-Gabrielle à 23:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


05 avril 2017

Zero déchet : exit les éponges

Marre de les jeter toutes les deux semaines parce qu'elles tombent en morceaux, on a remplacé nos éponges par d'autres accessoires de nettoyage, tout aussi efficaces, mais plus solides, lavables et faits maison.

Tawashis

Pour la vaisselle et le nettoyage des sanitaires, nous avons adopté depuis un moment déjà les tawashis crochetés. J'ai trouvé via Pinterest le modèle que j'ai réalisé, un petit clic ici pour accéder au lien. Je l'ai fait en différentes tailles selon l'usage auquel les tawashis sont destinés. Pour les matériaux, un mélange coton/acrylique fonctionne bien, bien que pas tout à fait biodégradables, l'avantage est qu'ils sèchent plus vite. L'intérêt était aussi d'utiliser des pelotes que j'avais en stock !

J'ai fait une variante "qui gratte", pour nettoyer les surfaces et les objets plus sales. Pour cela, j'ai exploré une idée perso : j'ai utilisé pour la face qui gratte de la ficelle de sisal, que j'ai crochetée en rond, l'autre face est réalisée dans le même matériau que les autres tawashis. Je trouve que ça marche plutôt pas mal, ça gratte bien et l'autre face éponge bien aussi. Ils sont un peu plus long à sécher et je n'ai pas encore assez de recul pour savoir à quoi ils ressembleront après plusieurs lavages, à suivre donc.

J'ai aussi fait un essai de tawashi tissé, selon l'idée de Lilacam sur son blog "Fabriqué en utopie". Super facile à faire et également très pratique, surtout si l'on a du stock de vieux T-shirts à découper !

Pour finir, des lingettes toutes simples découpées dans un vieux drap de bain, qu'on les utilise pour éponger la table, ramasser les liettes après les repas etc ...

Voici nos idées sur le sujet : par quoi on remplace nos éponges quand on veut faire du zéro déchet ? Et vous, vous faites comment ?

Posté par Anne-Gabrielle à 20:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

28 mars 2017

Pour la planète : s'informer et agir

Je viens d'ajouter une rubrique dans mes liens que j'ai intitulée "pour la planète : s'informer et agir".

J'y recense les sites qui me permettent de suivre l'actualité en ce qui concerne la protection de l'environnement, mais aussi d'agir un peu, en signant des pétitions, en apportant son soutien sous différentes formes ... Ces sites m'aident souvent à y voir plus clair, à comprendre, m'alertent aussi sur de situations dramatiques, et m'encouragent à agir en mettant en avant des initiatives enthousiasmantes.

Certains sont très connus, comme le wwf ou greenpeace, ou le mouvement colibris, boosté par le film "Demain", d'autres le sont peut-être un peu moins, mais méritent tout autant le détour.

  • Humanité-biodiversité, association dont l'objectif est d'agir pour la sauvegarde de la biodiversité, et dont le président d'honneur est Hubert Reeves (personnage que j'admire et qui m'inspire depuis très longtemps).
  • L’association Eco-Bretons, web média indépendant spécialisé dans les transitions écologiques en Bretagne.
  • Qu'est-ce qu'on fait, site d'information qui synthétise sous forme d'infographies différents sujets touchant à l'environeement, la société, l'économie, la consommation et la santé.
  • Agir pour l'environnement, association de mobilisation citoyenne nationale en faveur de l'environnement, dont l'objectif est de faire pression sur les responsables politiques afin d'obtenir des évolutions d'ordre législatif et règlementaire sur des sujets environnementaux.
  • Efficycle, dont l'objectif est de promouvoir l’actualité du développement durable pour inciter chacun d'entre nous à devenir acteur du changement. Super enthousiasmant, j'aime en particulier leur retrospectuve 2016 d'une année de bonnes idées.

Il y a sans doute beaucoup d'autres sites, beaucoup de personnes qui s'investissent pour faire bouger les lignes et que je ne connais pas encore. Mon tour d'horizon des sites qui s'investissent pour informer et agir pour la planète va sans doute s'enrichir avec le temps, mais en attendant, j'espère que ce partage vous sera déjà un peu utile.

 

Posté par Anne-Gabrielle à 22:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 mars 2017

Les bonnes résolutions : objectif zéro déchet

Bien partis sur notre lancée, après nos choix de consommation raisonnée adoptés en 2016, nous avons décidé de poursuivre en essayant de réduire nos déchets. C'est finalement la suite logique de la démarche : pour consommer mieux, on veut du bon, du bio et du local, mais on veut aussi que notre consommation ait le moins d'impact possible sur l'environnement. Cela faisait d'ailleurs partie du "cahier des charges" que nous nous étions fixé au départ, quand nous avons entrepris ce grand chamboulement dans nos habitudes.

Alors nous voilà embarqués sur la voie du Zéro déchet, sujet très tendance actuellement, les blogs et sites dédiés se développent, et c'est tant mieux, car l'entreprise n'est pas facile, et toutes les bonnes idées et autres défis sont les bienvenus !

Parmi ces sites, je partage ici et dans les liens ci-contre ceux qui nous aident principalement dans la démarche :

Et pour bien démarrer, nous avons fait l'aquistion du Zéro Déchet, Ze guide, par la Famille Zéro Déchet, et de sa version enfant, les enfants zéro déchet, pour nous aider à expliquer tout ça aux Loulous. Ces deux livres sont un bon point de départ, on y trouve plein d'idées pour supprimer les déchets, mais aussi beaucoup d'explications bien étayées.

On aime particulièrement l'histoire du colibri, qui fait sa part, lui, malgré les ricanements de ceux qui disent que ça ne sert à rien. Cette histoire nous encourage à persévérer, à faire de notre mieux, ou plutôt, à faire de mieux en mieux.

février 00015

 

Posté par Anne-Gabrielle à 18:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 mars 2017

Lubin est fan de dragons #4 - l'invitation

Pour inviter les copains de Lubin à sa fête d'anniversaien nous avons bien sûr réalisé des invitations sur le thème de la fête !

C'est Krokmou qui a été choisi pour orner les cartes.

anniv lubin4

anniv lubin3

Les ailes et la queue sont attachées à la carte par des attaches parisiennes et sont mobiles. On peut les rabattre complètement au dos de la carte ...

anniv lubin2

anniv lubin1

... ou les déployer pour découvrir le message d'invitation !

anniv lubin6

anniv lubin5

Intéressé par ce modèle ? Voici le fichier avec le gabarit de Krokmou que j'ai créé pour cette carte : Carte_Krokmou. Si vous possédez une découpeuse Silhouette Portrait ou Caméo, vous pouvez télécharger les fichiers au format Studio3 ici.

 

 

Posté par Anne-Gabrielle à 21:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 mars 2017

Lubin est fan de dragons #3 - les badges

Lubin est fan de dragons, mais si vous suivez un peu ce qui se passe ici, les Loulous sont aussi de grands fans de badges !

anniv dragon4

Accessoire indispensable de tout dresseur de dragon qui se respecte, le badge du Clubdesdresseursdedragon a été offert samedi dernier aux petits copains invités à l'anniversaire de Lubin.

anniv dragon8

Vous aussi vous aimez les badges ? On partage ici notre modèle : badge_dragon. Il vous faudra bien sûr une machine à badge pour les réaliser !

Posté par Anne-Gabrielle à 11:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,