Pour réduire sa production de déchets, en particulier ceux issus des emballages, la meilleure solution est d'acheter ses produits en vrac. Pour cela, il faut s'équiper de différents contenants : sacs à vrac de différentes tailles, bocaux, boîtes hermétiques en verre (ou en plastique, c'est plus léger ... mais c'est du plastique), wraps en tissu imbibés de cire d'abeille (bees wraps), etc ... et bien sûr, penser à les emmener avec soi, ce qui demande un peu d'organisation !

 

coursesZD

coursesZD3

coursesZD4

coursesZD5

Une fois encore, on trouve pléthore d'astuces et conseils sur le sujet sur internet. Dans ce post, nous partageons avec vous les solutions que nous avons adoptées, mais il y a bien sûr d'autres possibilités.

course ZD légende

Les sacs à vrac :

Nos sacs à vrac sont faits maison, dans du tissu à rideaux très léger (il faut y penser car souvent dans les magasins de fournitures en vrac, la pesée se fait en caisse et il n'est pas toujours possible de déduire le poids du sac), avec une cordelette pour les fermer et éviter de semer leur contenu dans le transport des courses.  On en trouve des tout- faits dans les magasins bio. J'ai aussi confectionné des sacs un peu plus grands, plus pratiques pour certains fruits et légumes, dont je connais le poids qui peut être déduit de la pesée en caisse. Nous lavons régulièrement nos sacs à la machine, pour être sûrs qu'il n'y ait pas de risque pour les aliments qu'ils sont destinés à contenir, il est donc nécessaire d'en avoir un petit stock, pour faciliter le roulement.

Les bocaux :

Pratiques pour le vrac que l'on ne peut pas mettre en sacs : la farine, le café moulu, le sel etc ...

Nous avons étiqueté nos bocaux pour indiquer leur poids et nous nous sommes mis d'accord avec le magasin auprès duquel nous nous fournissons pour que leur poids soit déduit à la caisse. Je vous avoue que cela n'a posé aucun problème, même si à priori, j'appréhendais d'en faire la demande, de peur que cela rende le passage en caisse plus compliqué. Le caissier est tout de même obligé de faire un calcul pour déduire le poids, de mettre sa caisse dans un mode de fonctionnement différent etc ... c'est un peu plus long que la simple pesée d'un produit dans un sac en papier jetable, mais il s'y prête bien volontiers.

Les wraps de tissu enduits de cire d'abeille :

Les bees wraps sont LA solution que l'on cherchait pour supprimer le film étirable et le papier alu ! On a trouvé les explications pour les faire sur le site Fabriqué en utopie et sur le blog Mum à contre-courant. On peut aussi les acheter tout-faits. Je vous mets le lien d'une petite vidéo de démonstration de l'utilisation des wraps. Ils nous servent à emballer les aliments frais comme la charcuterie, le fromage ... L'avantage de ces wraps est que grâce à la cire, ils conservent la forme qu'on leur donne autour de l'aliment qu'on emballe. On peut aussi les utiliser pour couvrir des saladiers, des bols ... par contre, ils ne passent pas au four micro-onde, mais peut-être peut-on juste se passer du micro-onde ?

L'important, c'est de bien les laver après chaque usage, à l'eau froide et au liquide vaisselle, on frotte bien (avec un tawashi :)) ) et on les laisse sécher avant de les ranger pour le prochain usage. Il faut aussi  les ré-enduire de cire régulièrement, car ils s'usent au fur et à mesure de leur utilisation (la cire s'en va).

Le sac à saucisson :

Pour finir, notre petit emballage "maison" : nous , on aime le saucisson, surtout celui de notre charcutier préféré, et le chorizo, du même charcutier. Pour éviter le papier dont il se sert pour les emballer, j'ai confectionné des sac tubulaires, juste adaptés à la taille des saucissons. Ils nous servent au transport et à la conservation, les saucissons peuvent "respirer" et sécher à l'air, tout en étant protégés.

Et vous, quelles solutions avez-vous adopté pour réduire vos déchets d'emballages ?